Le parfum d’un territoire

Avez-vous entendu parler de « L’or bleu » ? Chacun affirmera sans se tromper qu’il s’agit de l’eau. Mais en Provence, il s’agit aussi bien de la lavande ! Oui, vous savez, cette fine tige verte élancée qui vous ensorcelle grâce au puissant parfum de sa fleur. Avec une couleur mauve d’une intensité captivante, vous plongez définitivement dans une rêverie douce.

Les cultures de lavande et lavandin se concentrent dans le Sud-Est de la France et principalement dans les départements des Alpes-de-Haute-Provence, de la Drôme et du Vaucluse. Elles sont très présentes, particulièrement pour le lavandin, sur le plateau de Valensole. Ici se trouve même le plus grand pôle de production de lavandin en France.

Plante naturelle aromatique

L’existence de la lavande est attestée depuis plus de 2000 ans en Méditerranée. Dans les traités de botanique ou de pharmacologie de la période antique, la plante était décrite pour ses vertus médicinales. Elle était même appréciée pour son essence particulièrement bénéfique pour le corps.

Pour autant, le mot lavande ne fera son apparition que plus tardivement, au Moyen Âge. A cette période, la plante commence à être cultivée en petite quantité pour les apothicaires. On l’appelle alors « lavandula », un terme qui, au XIIIe siècle, évoque encore l’entretien corporel et la toilette (se laver).

Mais au fil des époques, le sens du mot va se rapprocher de la plante grâce à son parfum unique, très en vogue au sein de l’aristocratie. La plante va donc se populariser grâce à la cosmétique. L’essence de lavande commencera à être distillée en quantité au XVIe siècle et participera plus largement à l’essor de la parfumerie de luxe à partir du XIXe siècle.

Lavande et lavandin en Provence

Il existe deux espèces cultivées en Provence : la lavande et le lavandin. La lavande vraie ou fine, Lavandula angustifolia, est la plus noble des lavandes. Son huile essentielle bénéficie depuis 1981 de l’AOC Huile essentielle de lavande de Haute-Provence (appellation unique en France). La lavande vraie se caractérise par une longue branche avec un unique épi de fleur, et pousse sous forme de buissons. Elle pousse entre 500 et 1500 mètres d’altitude sur les versants ensoleillés de nos montagnes.

Quant à lui, le lavandin est un hybride de lavande vraie et de lavande aspic, lavandula spica. Il se développe facilement en milieu naturel grâce à l’action des insectes butineurs, mais on le rencontre surtout sous forme cultivée dans les champs. Sa branche ramifiée à trois épis de fleurs le rend plus volumineux que la lavande fine. Bien que son rendement soit supérieur à celui de la lavande vraie, son parfum demeure plus léger. Ainsi, vers le milieu du XXe siècle, grâce à ce procédé d’hybridation, les producteurs ont su répondre à une demande croissante des parfumeurs de Grasse (Alpes Maritimes).

Les fêtes de la lavande

La période de floraison correspond à l’apparition de l’été. Sensible aux variations du climat, elle débute généralement au début du mois de juin. Par conséquent, pour voir les champs en fleur, prévoyez votre séjour entre le 15 juin et la fin juillet. La floraison s’étend jusqu’à fin août mais le lavandin est récolté à partir de la deuxième quinzaine de juillet.

Pendant cette période, la lavande est régulièrement mise à l’honneur, telle une divinité bienfaitrice. Parmi toutes les festivités qui parcourent les villages, deux rendez-vous s’imposent comme incontournables. Tout d’abord, le Corso de la lavande à Digne les Bains. Depuis 1939, pendant 5 jours, la ville devient capitale mondiale et revêt son habit de lumière pour emporter les visiteurs et les habitants aux pays des senteurs et des rêves. Parade de chars décorés, fanfares, feux d’artifice et fête foraine sont les ingrédients de ce temps fort de l’été.

Ensuite, la Foire de la lavande. Sur la grande place de Digne les Bains, fin août, vous trouvez ici tous les produits issus de la culture de la lavande. Cette foire, qui est bientôt centenaire, vient clore la période de coupe. C’était à l’origine une foire aux échantillons d’essence de lavande afin d’en  faire connaître les propriétés aux plus grands parfumeurs. Au fil des ans, la Foire de la lavande de Digne les Bains est devenue un moment très prisé où parfumeurs comme particuliers se retrouvent pour acheter d’autres produits bas-alpins issus de la production locale (miel, sirops, savons, gâteaux …).